PAS TOUS LES FROMAGES

FROMAGELes fromages doivent être considérés comme un “aliment d’agrément” : le calcium qu’ils renferment et leurs sels minéraux ne justifient pas leur consommation régulière, car l’organisme peut se les procurer ailleurs.

Le fromage est beaucoup trop riche en cholestérol. Les fromages fermentés sont à proscrire en totalité, car remplis de colonies bactériennes.

De plus, leurs acides gras combinés avec le calcium forment dans les artères, des pains de calcaire insolubles, les bouchant encore plus sûrement que le cholestérol.

Cependant, même les fromages cuits à pâte dure ne doivent être consommés qu’occasionnellement. Préférez-leur les fromages frais de 0 à 20 % de matières grasses.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *